Livres






 
par Amandine Marshall

Docteur en Égyptologie
Archéologue, historienne et auteur
Chercheur associé, MAFTO (Mission Archéologique Française de Thèbes-Ouest)
Membre invité, UMR 8164 (CNRS, Lille3)
Conseillère scientifique auprès du Centre National des Lettres (CNL)
Conseillère scientifique auprès de l'Association Égyptologique Papyrus (Lille)
Membre du Comité d'Honneur des Associations Égyptologiques Papyrus (Lille) et Isis (Nantes)

 Un tel sujet qui n’avait, jusque-là, jamais été envisagé et traité par aucun spécialiste, peut sembler, de prime abord, lugubre. En réalité, il fourmille de détails intéressants sur le statut de l’enfant dans l’Au-delà : devenait-il similaire à celui des adultes, une fois décédé, ou au contraire, par-delà la mort, le jeune Égyptien demeurait-il un défunt pas comme les autres ?
Trois thématiques permettront de répondre à cette interrogation : le choix du lieu de la sépulture de l’enfant (dans un cimetière spécifique aux plus jeunes, dans la nécropole des adultes, ou à l’intérieur de la cité, sous une maison ou un bâtiment) ; le traitement du corps de l’enfant (manipulation, éventuellement déconnexion partielle ou totale du squelette ; momification ; protection du corps) ; et le mobilier funéraire découvert auprès des petits défunts.



Lien vers un interview de l'auteur :